On peut très bien se passer du talent de Bertrand Cantat

[Mise à jour] « La Justice a l’obligation de se saisir de ce dossier« . L’avocate Yael Mellul ( @Me_Yael_Mellul ) spécialiste du droit de la famille, va intenter une action en justice contre Bertrand Cantat dans l’affaire Kristina Rady. Elle s’est exprimée sur Europe1 ici.

La nouvelle est tombée il y a quelques jours mais n’a pas fait grand bruit. Est-ce à cause de la torpeur de l’été ? Du fait que Marie Trintignant est morte depuis déjà 10 ans ? Ou du fait que finalement Noir Désir c’était génial non ?! Toujours est-il que Bertrand Cantat sortira un nouvel album à la fin de l’année, comme l’a annoncé sa maison de disques Barclay.

micro

Rappel des faits. Suite à l’assassinat de sa compagne Marie Trintignant en 2003, Cantat a été jugé à Vilnius en Lituanie. Il risquait 15 ans de prison, en a pris 8 et en a fait 4, les règles de remise de peine ayant été appliquées comme pour tout autre détenu. Une fois sorti de prison, le chanteur ne se fait pas tout petit, loin de là. Il renoue une relation tumultueuse avec son ex-femme, Kristina Rady, qui se suicidera en 2010. Et commence à se rapprocher de la scène, avec notamment des apparitions au côté des groupes Eiffel ou Shakaponk.

Aujourd’hui, sur le papier, on ne peut en principe rien reprocher au sombre héros. Il a accompli sa peine et a droit à une deuxième chance. Et pourtant, pourtant…Le cœur, l’âme et le ventre ont de quoi être retournés. D’abord dans un réflexe de dégoût quant à la publicité dont un tel individu bénéficiera. Parce qu’on peut penser que 4 ans pour avoir battu « la femme de sa vie » à mort est quand même peu cher payé. Et parce qu’il n’a (encore) jamais été inquiété pour ses coups sur Kristina Rady.

Alors non, c’est sûr, je n’arrive pas à m’y faire. Je ne peux imaginer écouter tranquillement son nouvel album, sans me dire que la voix du poète est celle qui a agoni d’injures et de menaces des femmes, que la main qui tient le micro a donné des coups et même la mort.

On va en bouffer du Cantat dans les mois à venir. Les fan de la musique du chanteur vont se transformer en défenseur des droits des ex-détenus alors qu’ils n’en auraient pas toléré la moitié venant de leur voisin. Les paroles de ses nouvelles créations seront disséquées, la moindre allusion commentée. Et l’œuvre de l’artiste torturé se hissera à coup sûr parmi les meilleures ventes.

En 2010, Noir Désir se séparait formellement, les autres musiciens devant se rendre à l’évidence : il était impossible de faire comme si rien ne s’était passé. Le guitariste Serge Teyssot-Gay évoquait alors « le sentiment d’indécence qui caractérise la situation du groupe« . Ce sentiment d’indécence, le premier concerné Bertrand Cantat ne semble pas le ressentir. Sûr que la France attend d’être irradiée de son art . Persuadé que le reste n’a que peu d’importance et que tout peut être pardonné pour 12 chansons attendues depuis 10 ans. J’aimerais croire qu’ensemble, femmes et hommes, fan de Noir Désir ou non, défenseurs des droits des femmes comme anciens détenus, nous lui donnerons tort. Car une chose est sûre : on peut très bien se passer du talent de Bertrand Cantat.

 

Partager ? Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+Pin on Pinterest

Commentaire

On peut très bien se passer du talent de Bertrand Cantat — 25 commentaires

  1. On peut condamner l’homme, mais pas l’artiste. Si on devait ignorer tous les artistes qui ont des choses à se reprocher, il n’en resterait plus beaucoup. Jules Verne, Céline, Aragon et tant d’autres, on peut se passer de leur talent aussi ?

  2. C’est un appel à la double peine vous ne pensez pas ?
    4 ans ce n’est pas cher, certes… mais on ne peut pas condamner l’artiste pour autant.
    Je sais que je me rapproche vite du point Godwin… mais Céline aussi, en dépit de ses pamphlets antisémites, reste quand même un écrivain.

  3. Je suis partagé. Je ne peux pas blairer ce type et je n’écouterai pas « volontairement » son disque. Il n’empêche qu’en temps que type de gauche, je crois en la justice.

    J’ignore pourquoi il n’a pris « que » huit ans pour un meurtre mais je suppose que les juges avaient une bonne raison… Le reste en découle…

  4. Bertrand Cantat est peut-être quelqu’un d’horrible avec les femmes, ça reste un de mes artistes préférés (Quelle voix…). Alors oui, s’il fait un album, je l’écouterais comme n’importe quel autre album, et oui, s’il fait un concert près de chez moi, j’irais le voir, comme tout autre artiste.

    Ces faits ont eu lieu il y a 10 ans, et à force d’entendre cette histoire chaque semaine sur tous les sites d’information, j’ai l’impression que cette affaire a eu lieu hier. N’oublions pas qu’il a été condamné pour homicide INVOLONTAIRE, d’où la courte peine de prison.
    Il a le droit de reprendre son ancien métier, attendons son prochain album avant de le juger.

    • il a été jugé pour l’affaire trintignant et a en effet purgé sa peine. mais le suicide de son amie Kristina quelques années plus tard, ainsi que certains indices dont on reparle ces temps, laissent penser qu’il aurait recommencer à être très violent avec elle.

  5. Billet qui fait plaisir à lire.

    @ David Verneyre : Jules Verne, Céline, Aragon ont-ils assassiné leur femme/compagne/petite copine qu’ils prétendaient eux aussi tant aimer ? Je n’en ai jamais entendu parler.

  6. « Attendons son prochain album » ?
    Eh bien non justement, sa démarche doit être jugée indépendamment de la qualité de sa musique !

  7. B. Cantat n’est pas n’importe qui. Nadine Trintignant non plus. Ce qui s’est passé concerne toute une population. Le respect pour cette population exige le retrait et le silence. C’est une question de tact. Surfer sur la vague qui l’a conduit aux sommets de la gloire, il doit se l’interdire. Ce n’est plus décent. Il peut rendre service à la société de bien d’autres manières. Le « suicide présumé » de sa femme aggrave encore son cas. Bertrand, laisse tomber : rends les armes et fait toi tout petit. C’est le mieux que tu as à faire…

  8. Ah! Il revient?
    Précision: « Noir Désir » n’est pas un groupe africain..
    Juste au cas où 😉

  9. On parle donc depuis 10 ans d’un pervers manipulateur. Qu’il soit chanteur ou garagiste ne change rien a l’affaire. Il jouit qu’on parle de lui comme d’un poete maudit. Tenons-nous eloignes et nous ne nous en porterons pas plus mal.

  10. Bertrand Cantat est certes un sale type qui a tué Trintignant de façon horrible mais on ne peut enlever sa qualité artistique.
    J’ai malheureusement bien peur que son retour soit un échec commercial. Le monde a bien changé. Internet et le piratage s’est démocratisé et désormais la jeunesse est abreuvée de David Guetta et de Black Eyed Peas. Autant dire que Cantat est un fossile extraterrestre dans ce nouveau monde…
    L’ignorer ou le boycotter reviendrait à ignorer ou boycotter les frères Goncourt car foncièrement antisémites. D’ailleurs, tous les écrivains ayant reçus le prix Goncourt devraient être aussi boycotté puisqu’ils feraient perdurer un certain antisémitisme à la française. Ce serait ignorer ou boycotter Richard Wagner, inspiration d’Hitler, Céline le collabo, Beaumarchais le négrier, tous les rockeurs du Sex, Drugs and Rock’n’Roll, le pédophile Roman Polanski…
    Des exemples d’artistes « déviants » il y en a des dizaines voire des centaines. Les mettre au pilori par bien-pensance ça me pose quelques soucis.

  11. Ce billet est affligeant. Où sont les arguments qui prouvent qu’on peut se passer du talent de Cantat? Il n’y en a aucun. Aucun, mesdames. Il n’y a que du sentiment. On s’afflige d’un meurtre qui est condamnable, certes, mais Bertrand Cantat a purgé sa peine.
    Ce n’est que du sentiment quand vous écrivez: « Le cœur, l’âme et le ventre ont de quoi être retournés ». Quand vous écrivez ça, vous faites de la fiction: « Je ne peux imaginer écouter tranquillement son nouvel album, sans me dire que la voix du poète est celle qui a agoni d’injures et de menaces des femmes, que la main qui tient le micro a donné des coups et même la mort. » Et non, ce ne sont pas 12 petites chansons. C’est une œuvre. Donc on devrait tirer un trait sur tout ce qu’il a fait, tout ce qu’on trouvait beau? Le duo avec Bashung semblera t-il sanguinolent ou je ne sais quoi?
    Les précédents commentaires l’ont dit: nombre d’artistes ont été des ordures, mais leurs œuvres ont dépassé tout ce qui se fait et se faisait. Se priver d’un artiste, d’un talent, c’est se priver de quelqu’un qui surement, par son art, montrera qu’il a quelque chose d’humain.
    Oui, le meurtre était effroyable, mais Bertrand Cantat n’est pas un monstre à 100%, c’est un être humain avec sa part de lumière.

  12. @Abadinte On en revient toujours au même : si Cantat n’avait pas ce talent (ce que je ne lui nie pas) il ne pourrait pas faire ce come-back avec tant de bienveillance !

    Je ne mets pas dans le même panier des écrivains antisémites morts il y a 100 ans et des mecs en chair et en os qui faisaient encore leurs saloperies il y a quelques mois.

    Enfin, il y a quand même une différence entre le dire et le faire. A l’époque d’Orelsan je n’avais pas ce blog mais malgré ses daubes en aucun cas je ne l’aurais critiqué comme je le fais avec Cantat. Car à mes yeux Cantat 1. a fait bien plus grave avec son passage à l’acte 2. va être montrer en exemple avec toute la promo. C’est indigne

  13. Inpirer Hitler, tenir des propos haineux, être partisan de l’oppression d’un peuple, violer, même, ce n’est pas supprimer la vie de quelqu’un, c’est tout au plus surfer sur la vague de son siècle (sauf violer qui est un acte pas une opinion). Les fans de Cantat ont vraiment du mal à saisir qu’il y a eu mort d’homme. Et, entre temps, suicide d’une épouse désespérée + des orphelins de mère qui ont assisté à des violences assez effroyables du père contre leur mère pour qu’elle se tue.
    Les consommateurs du talent de Cantat devraient se poser la question de savoir si consommer le produit Cantat ce n’est pas légitimer la violence contre les femmes, car talent et conduite sont inséparables, contrairement à ce que certains prétendent. Si les musiciens du groupe « Noir Désir » ont tourné le dos à leur chanteur c’est qu’ils ont bien compris cette vérité, eux.

  14. Mon boulanger a passé 6 ans en prison après avoir tué sa petite-amie. Vous me conseiller de ne plus acheter son pain et de boycotter sa boulangerie ?

  15. Je suis travailleuse sociale dans une institution spécialisée dans l’accompagnement de femmes battues. Je suis féministe et depuis longtemps, je m’intéresse aux pervers narcissiques. Autant dire que je connais le sujet, un peu, tout de même.

    Mais j’ai tout de même du mal à comprendre cet acharnement contre les ex-détenus. En Belgique, nous avons connu l’affaire Dutroux avec la libération conditionnelle récente de Michèle Martin. Un acharnement médiatique absolument abominable s’en est suivi dans la presse poubelle. Des semaines de unes de journaux ont vite fait de transformer mes concitoyens en de magnifiques charognards prônant la peine de mort ou la torture.

    La prison n’est pas un idéal. Elle ne traite pas les pathologies psychiques à l’origine de la plupart des meurtres.
    La justice, par contre, fonctionne en général assez bien (sauf en ce qui concerne les viols, beaucoup trop peu punis). Cantat s’est pris une peine qui, j’en suis sûre, est adaptée aux faits. Les juges ont retenu différentes thèses, en ont écarté d’autres et je leur fais confiance.

    Sorti de prison, Cantat a purgé sa peine. A-t-il des pathologies mentales du type perversion narcissique ? Allez savoir. Personne ici ne l’a reçu en entretien et n’a effectué d’expertise psychiatrique. Les psychiatres ou psychologues judiciaires ne sont pas plus bêtes que qui que ce soit d’autre et non, ne sont pas manipulables. Pour en connaître quelques uns, ils connaissent la perversion narcissique et la repèrent très facilement. Si Cantat a été vu par un psy judiciaire, et en tout cas il a probablement subi une évaluation psychologique en prison avant la sortie, évaluation probablement positive.

    Quoi qu’il en soit, il se peut peut-être qu’il soit pervers narcissique et soit passé à travers les mailles du filet. Il se peut qu’il ait poussé son ex-compagne au suicide. Il se peut aussi qu’il maltraite des koalas dans sa cave. Allez savoir. Tout est possible. Du plus farfelu au moins farfelu.
    Mais personne n’a le droit de se substituer à la justice.

    Personne n’a le droit de blâmer l’homme tant que toute la lumière n’est pas faite. Et de toute manière, ce n’est pas au citoyen de décider qui a le droit d’évoluer dans la société mais bien au pouvoir judiciaire.
    Les positions populistes sont légion en matière de presse liée à des affaires judiciaires. Rien d’étonnant. Il faut tout remettre en cause.

    Concernant l’artiste, pour ma part, je dissocie complètement ses créations de ce qu’il peut être comme concernant n’importe quel autre artiste.
    C’est aussi simple que ça.

    Pour le reste, que la justice fasse son travail mais surtout, que nous ne la fassions pas à sa place.
    Nous ne sommes pas habilités pour ça ni suffisamment renseignés que pour accuser un homme sans preuve aucune.

  16. @Fabien : votre boulanger va-t-il faire de la promo sur les plateaux télé ? Se faire applaudir par des fans en délire ? Je crois que tout est dit !

  17. Ping : Bertrand Cantat appuie là où ça fait mal | Ma Rédactrice

  18. Si on commence à se poser la question du passé personnel et judiciaire d’un artiste avant de juger son oeuvre … il risque d’avoir de solides blancs dans la chronologie. N’est pas précisément ces personnalités obscures qui participe à la création. Le Caravage, peintre, peintre tourmenté, a donné une œuvre parfois violente. Le Caravage était un homme violent. Il a tué. Et tué de sang froid. Il est allé en prison. Certains pense qu’il serait même mort d’un règlement de compte entre mauvais garçons. Je ne reviens pas sur le cas de Louis-Ferdiand Céline, connu de tous. Ni du D.A.F. de Sade, célèbre marquis, au passé carcéral assez chargé. Ni sur certaines personnalité de la musique américaine, du rap (la rivalité West Coast / East Coast a été sanglante) … Ces gens ne sont pas des enfants de coeur ; ils sont la part sombre des enfants du Bon Dieu. On peut ne pas les aimer car ils sont un casier judiciaire chargé, car l’amour inconditionnel du prochain, ce n’est pas leur trait principal de personnalité, car c’est précisément leur vice, leur folie, leur mépris de la vie d’autrui qui nourri leur génie. C’est malheureux, mais telle sont les choses. Le monde, malgré les discours des Bien-pensants du droite (les plus visibles) ou de gauche (les plus casse-pieds). Ils n’aime en général pas les artistes, sauf sous le forme éthérée et fausse de toutes les formes « d’académisme ».
    Vous pouvez ne pas aimer la personne de Cantat. Normal.
    Vous pouvez ne pas aimer la musique de Cantat. Les goûts, les couleurs …
    Mais lui demander de ce taire .. c’est autre chose. Comme quoi, on peut-être socialiste et puritain (si si et pas mal de socialiste le sont !).

    • Vous ne m’avez pas comprise, j’aime sa musique (en tout cas celle d’avant, que je connais) et je lui trouve du talent. Je ne lui demande pas de se taire mais je crois sincèrement qu’on se grandirait de ne pas l’écouter…

  19. Je n’étais vraiment amateur des chansons de Cantat avant à part 4 ou 5 qui avaient marqué leur époque; je n’ai aucune raison de le devenir.

    IL a commis un crime, été jugé, puni et a exécuté sa peine, seriez vous pour la peine à vie?
    n’a-t-il plus de droit de vivre de son métier?
    s’il était garagiste devrait-il renoncer à réparer des voitures?
    Quelle honte y aurait il à écouter ce qu’il fait maintenant?

    Je souhaiterai vous voir la même exigence et la même intransigeance à l’égard des politiques qui ont commis des actes incompatibles avec leurs mandats ou leurs fonctions, qu’il s’agisse de corruption, de fraude fiscale etc… on ne leur voit jamais appliquer l’inéligibilité à vie, et pourtant, rien ne les empêcherait de faire autre chose, la politique n’est pas un métier, en tout cas ne devrait pas l’être.